top of page
Rechercher

Le chemin



Nous sommes envahis par des appels à changer,

Des injonctions paradoxales tout en devant rester soi,

Des « il faut » et « tu dois » qui nous font culpabiliser,

Comme s’il y avait une seule marche à suivre et une seule voie.


Nous devons souvent garder la tempête tapie dans l’ombre,

Les voix off indécises et confuses ne peuvent s’exprimer,

Les fêlures humaines nous associent uniquement au sombre,

Alors que les doutes qui happent le cœur construisent notre personnalité.


Nous apprenons à donner vie à un idéal de « bonheur »,

Où les sourires s’illuminent même dans l’obscurité,

Où les corps se réchauffent même dans la froideur,

Alors que nos éclats, nos rires et nos heurts restent imbibés.


Nous avons besoin de temps pour recoller tous les morceaux,

Comprendre nos retours en arrière et nos bons en avant,

Vaciller entre des temps volcaniques et des moments de repos,

Et se dire que tout le chemin parcouru est déjà encourageant.

Comentários


bottom of page