top of page
Rechercher

La gentillesse





La gentillesse est souvent perçue comme une faiblesse de caractère,

Nous évitons les actes de bonté pour en justifier l’aversion,

La moindre attention gracieuse peut nous rendre réfractaire,

Face à ce mouvement de sincérité sans attentes ni allusions.

La gentillesse est une empathie chaude qui murmure et qui rassure,

Elle repose sur une sagesse et une sensibilité désintéressée,

Elle trouve difficilement sa place et sa stature,

Dans un monde où la complaisance est synonyme d’infériorité.

La gentillesse n’est pas un mouvement sentimental désuet,

Elle est périlleuse par son altruisme et son intelligence,

Là où les mots manquent, la réponse vient du geste attentionné,

Pour réanimer les cœurs méfiants et inverser la tendance.


Le « trop gentil » est incompris.

Le « suspicieux » est judicieux.


Le manque de gentillesse est le symptôme de notre ère,

Si notre cœur est mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme,

Il restera toujours en nous un morceau de bonté intacte et sincère.


Σχόλια


bottom of page