Rechercher

8 décembre 2019 : La couleur des émotions


L’émotion n’est-elle pas la plus vitale des piles ? La joie, la colère, le rire, l’espoir, le chagrin, la gratitude, la tristesse, la peur, la sérénité, l’inspiration... Telles des empreintes inscrites dans nos cœurs.

.

Ce sujet me passionne, m’anime. On entend souvent : « il faut apprendre à gérer ses émotions ». Je reste assez mitigée sur ce sujet. La notion de « gestion » me pose question. Savoir gérer ses émotions, quelle pression ! Selon moi, les émotions sont à l’être humain ce que la pluie, le vent, le soleil ou les saisons sont à la nature. Il n’est pas possible de s’en passer, de les « gérer ». C’est comme ça, elles sont là. Elles font partie intégrante du paysage de notre vie. Elles s’activent quand un stimulus vient les titiller. Parfois avec douceur, parfois avec force. Parfois elles sont source de plaisir, parfois source de douleur. Toujours est-il qu’elles sont là et bien là. Alors, autant s’en faire des alliés et apprendre à composer avec elles plutôt que de les combattre ou de les gérer.

.

Chaque personne vacille entre plusieurs émotions sur une journée pour aborder la vie qui s’écoule comme une belle rivière. Petit à petit, en évoluant, nous apprenons à aborder nos émotions. Nous commençons à les accepter, à les apprivoiser. Avec nos maladresses, nous adoptons du mieux possible nos sentiments, nos ressentis, nos explosions d’émotions. Voir mes mots se coucher sur ce post m’amène à penser qu’il serait plus juste de DIGERER nos émotions plutôt que de les GÉRER.

« A trop vouloir analyser, on tue l’émotion. » Jean Loup Sieff

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout