Rechercher

4 décembre 2019 : Yoga émoi


Durant ma formation de professeur de Yoga, j’ai compris que la transmission doit permettre à la personne d’avoir un soutien dans son cheminement personnel. Comprendre l’autre dans la transmission du Yoga nécessite l’envie de partage. Partage des idées, des connaissances, des savoirs. Et la notion de partage s’apparente également à la notion d’amour. Aimer l’autre tel qu’il est. Mais pour pouvoir l’aimer tel qu’il est, nous devons être capables de l’accepter tel qui l’est. Admettre l’idée que l’on ne change pas les gens. Selon moi, la transmission, le partage et le non-jugement sont l’essence même du Yoga. Et comprendre ce qui nous lie au Yoga me semble essentiel si on veut l’enseigner.

.

On me dit souvent que je suis « fleur bleue » ou que je vis « dans le monde des bisounours » ...mais non. Je crois en ces belles valeurs et je pense simplement que chacun de nous devrions davantage s’y accrocher.

En étant éducatrice, « le monde des bisounours » est bien loin derrière moi et je perçois la nécessité de donner les moyens aux personnes de se sortir de ces impasses de vie. Etre éducatrice et enseigner le Yoga n’est absolument pas antinomique. Bien au contraire. Le Yoga peut d’ailleurs être un sublime outil. Le Yoga change la donne tant sur le plan du corps que sur le plan de l’esprit. Lorsqu’une personne commence à être dans l’ ici et maintenant, elle aura accès à un nouvel espace en elle. Dans cet espace ses émotions, ses pensées se taisent pour lui laisser la place d’être. Elle ne se soucie plus de ce que pensent ou font les autres. Elle est unie, réunie avec elle-même. Comme ci l’histoire d’un instant, son esprit et son corps entame un dialogue, comme s’ils communiquent de façon subtile. Lorsque le mental se tait, la rencontre avec soi commence.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout