Rechercher

31 août 2021, La culpabilité




Elle se naît dans nos entrailles,

Dans nos coeurs elle se répand,

S’invite dans les détails,

Nous embrase en peu de temps.


Elle se fait jeu de notre vulnérabilité,

Nous anesthésie de l’intérieur,

Elle se moque de la vérité,

Sa persuasion inonde nos peurs.


Nous sommes victimes de l’écouter,

Son discours stérile nous emmure,

Le sentiment de ne jamais être assez,

Arrive à nous telle une murmure.


Elle insinue que nous sommes fautifs,

Elle étouffe ce que nous croyons savoir,

Oser parler deviendrait si vif,

Que l’image de coupable se reflète dans le miroir.


Elle veut nous convaincre de tout,

Son pouvoir réside dans les mots,

Pour mieux nous éloigner de nous,

Voyant nos larmes qui coulent à flot.


Parfois il suffit pourtant d’une parole,

D’un regard ou d’une caresse,

Pour l’atténuer et qu’elle s’envole,

Ne résistant pas à la tendresse.


Nous sommes responsables de lui laisser,

Le pouvoir de nous garder entre ses mains,

Il nous suffit peut-être de se répéter,

Très souvent, je ne suis coupable de rien.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout