Rechercher

22 février 2020 : Coeur à coeur



Ma douce, ma fleur... cette méchante petite voix qui te parle au fin fond de toi et qui te rend pas fière, qui abime ton estime. Quand elle te dit que t’es pas assez belle, pas assez forte, trop ordinaire. Cette voix-là parle tellement fort des fois. Plus fort que toi-même. Elle ment, ta voix. C’est pas vrai que t’es insignifiante. Quand tu t’entends, dans le sous-sol de tes émotions, te dire que tu n’y arrivera pas, que t’as fait des mauvais choix, que t’es perdue, chante par dessus ces mauvaises paroles, crie, mets la musique à tue-tête, enterre-les.

.

Ma douce, approche-toi du miroir et regarde-toi dans le blanc des yeux. Regarde cette beauté. J’aimerais que tu regardes avec mes yeux. Prends la place qui te revient.

.

T’as le droit d’être fière. T’es magnifique , t’es douce, t’es à la fois si forte et si fragile. Je veux que tu le saches. Parce que si toutes ensemble on s’encourage, si on parle assez fort toutes en même temps, peut-être qu’on va réussir à les enterrer pour de bon, nos maudites petites voix.

.

Aime-toi donc un peu. Aime-toi beaucoup. Aime-toi comme moi je peux t’aimer.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout