Rechercher

15 septembre 2020 : Coeurs éloignés, assurément liés



Elle,

Se tenir auprès d’elle, c’est côtoyer un phénomène naturel, un petit orage humain, sensible et pure, terriblement attachante, qui transforme l’atmosphère par sa seule présence. Si je compile les données recueillies auprès de ceux qui l’aiment, la fréquentent, l’ont croisée, j’obtiendrais une suite logique d’adjectifs amoureux ou énamourés, admiratifs, séduits, ébahis, emballés.

Elle,

Si loin de moi et pourtant si proche. Nous nous sommes rencontrées inconsciemment, nous nous sommes attachées consciemment, pour s’éloigner prudemment. Nos cœurs liés par l’amour, éloignés par la distance. Elle est là, présente, aimante, elle est là.

Elle me montre combien ça vaut le coup de se battre, combien les choses peuvent être belles, elle est là tout simplement. Humblement. Purement. Elle m’écoute, cherche à comprendre, consciencieusement. Elle me fascine par son humour, m’enivre de son amour, abondamment. Elle me protège, me couvre de douceur, délicieusement. Elle me donne sans rien espérer en retour, infiniment. Elle est ma mémoire, réanime nos souvenirs lovés en nous, innocemment. Elle m’inspire, m’amène à expirer, sensiblement. Elle m’offre la possibilité de l’aimer, égarées et déliées, puissamment.

.

Assurément, amoureusement, naïvement... je sais qu’à chaque petit ou large moment, qu’à chaque léger ou grand pas, sa voix résonnera en moi... Intuitivement, je le remercierai en secret.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout