Rechercher

2 juillet 2022, L'être aimé








L'être aimé


Avec lui tout paraît juste et ajusté,

L’anodin devient signifiant,

Grâce à son audace et sa légèreté,

L’éclat de son regard aimant.

J’admire sa désarmante simplicité,

Cette douceur flâneuse qui calme mes préoccupations,

L’esprit somnambule je rêve de lui apporter,

Autant d’humour et d’amour pour éveiller les papillons.

Je me retiens de lui dire qu’il a de la magie dans les yeux,

Il voit tous les détails, toutes les petites variations,

Les émotions volatiles qui poétisent la vie à deux,

Il comprend l’intime et cherche une explication.




Il voit le soleil et les ombres pour dessiner différents motifs,

Son empathie retient les petits morceaux de beauté,

Il me sourit, me fait rire et éteint les doutes répétitifs,

Ce sourire irrésistible dont je ne pourrai me lasser.


Il y a l’amour qui né sans prévenir,

Qui ne dévoile rien de superflu,

Il y a ces signes à déduire,

Ces inlassables minutes suspendues.

J'avais peur,

Peur de l’aimer.

J'ai tenté,

J'ai tellement bien fait.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout