Rechercher

19 mars 2020 : Y croire




« C’est mieux de prendre le risque de sortir de chez moi ou d’y rester au risque d’en finir ? »

.

Quoi dire ? Quoi répondre ? Comment trouver le mot juste ? Existe-t-il finalement ? Mais, en tant que professionnelle, je ne pouvais pas la laisser sans réponse. Répondre à cette femme isolée, cette femme en situation de handicap, cette femme en détresse, cette femme oubliée, cette femme parmi tant d’autres. Cette femme parmi nous tous. Elle me rappelle combien il est difficile parfois de trouver les mots, combien il est difficile de se retenir de verser une larme, combien il est difficile de rassurer, combien il est difficile d’apporter une réponse. Je culpabilise. Je n’ai pas réussi à lui répondre. Au fond de moi, j’avais tellement envie de lui dire des choses positives. Mais sur l’instant, je n’ai pas pu. Comme mutique, ébranlé, complètement sonné.

.

À vous, à nous, à elle, j’ai envie de NOUS dire ces quelques mots. Je crois que les hommes se lèveront et comprendront enfin qu’ils sont faits pour vivre ensemble. Je crois que nous arriveront à sourire même dans les situations difficiles. Je crois que si nous changeons tous individuellement, l’humanité va changer. Je crois que nous pouvons agir comme si tout est possible. Je crois que la solidarité et l’amour sont les dernières chemises blanches de l’humanité.

.

Avec vous, pour nous, en pensant à elle, je décide de croire que les choses peuvent changer, je décide de croire en la fraternité, je décide de croire en l’humanité. RESTEZ CHEZ VOUS.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout