Rechercher

18 février 2020 : Je ris, donc je suis


S’il est important d’être parfois sérieux, il me semble plutôt dangereux de se prendre au sérieux. Tout peut être l’occasion de réagir : des gestes (mimiques, sourires), des situations (coïncidences, rebondissements, surprises…), des mots (confusions, prononciation, lapsus…), des répétitions, des rigidités morales, des mœurs décalées… Partager ensemble les effets jubilatoires d’une circonstance permet de colorer la relation d’une authenticité, d’une spontanéité et d’un plaisir. Et quel plaisir de se laisser porter par la légèreté, par le rire, par l’autodérision. C’est savoir rire de soi-même.

.

L’autodérision me semble être la meilleure manière de s’assurer que notre ego ne déborde pas de sa fonction première. Qui a dit que la vie était sérieuse ? Se prendre au sérieux est d’ailleurs la meilleure manière de donner tout le pouvoir à l’ego. Lorsque nous pouvons rire de bon coeur de notre condition physique, de nos faiblesses, lorsque nous nous autorisons à caricaturer nos propres travers, alors nous sommes dans cette conscience d’exister pleinement, légèrement, humblement.

.

L’humour est un outil qui protège et qui permet de prendre une distance extraordinaire par rapport aux situations de la vie. Alors ajoutons de l’humour, de la légèreté à nos vies... Ce beau remède à bien des maux.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout