Rechercher

13 juin 2020 : Je me souviens de toi




Toi qui, passe de longs moments à soulager mes peines,

Qui trouve toujours les mots qui me réconforte,

Et ne cesse de me les dire pour que ma douleur ne se gangrène.

Je ne sais pas comment te remercier,

Étant donné que j’ai du mal à le dire de vive voix,

Je préfère te déposer mes mots sur un papier,

Pour que chaque jour tu les gardes pour toi.

Alors je pleure, encore et encore,

Et toi tu me souris et m’implore,

De croire en moi et de m’aimer,

Sachant que c’est le seul chemin pour avancer.

Mon âme sœur, je t’écoute et je te crois,

Et surtout je suis admirative de ce que je vois,

Cette magnifique femme qui a su surmonter,

Tout un tas de choses pour passer de vivre à exister.

Et moi, je te promets qu’un jour j’irai mieux,

Je pourrais alors voir cette fierté dans tes yeux,

En m’observant être cette femme indépendante et illuminée,

Qui n’a plus ce besoin d’amour à combler.

Malgré mes doutes, mes questionnements, mes détours,

J’ai cette certitude,

Celle de savoir que tu es sera toujours là pour me recouvrir de ton amour.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout