Rechercher

13 décembre 2019 : Yoga, chemin de liberté


Comme tout chemin, il y a plusieurs étapes et je ne sais pas trop quelles seront les prochaines. Le chemin du Yoga est un chemin de toute une vie. Il est indéfectible. Je n’en suis qu’aux prémices. Petit à petit, pas à pas, je chemine. Cheminer requiert du temps et de la patience. J’apprends la patience avec le Yoga. J’apprends à relativiser. J’apprends aussi la tolérance envers les autres. J’apprends à être plus indulgente envers moi-même lorsque je ne vois pas les changements que je souhaite.

.

Et je veux continuer ce chemin, cet apprentissage. Je veux continuer d’avancer, d’essayer, de me tromper, de recommencer jusqu’à trouver ce qui fait sens en moi. Ce qui fait vraiment sens aujourd’hui c’est de pouvoir concilier mes deux métiers de cœur. L’un des deux est la transmission du Yoga. Mais je ne veux pas l’enseigner n’importe comment. Je veux l’enseigner avec bienveillance, avec tolérance. La bienveillance est selon moi un mot polysémique, fourre-tout, flou. On ne devrait même pas dire que l’on fait les choses avec bienveillance, cela devrait découler naturellement. Cependant, dans notre société actuelle, on oublie souvent de revenir à cette valeur naturelle en nous. C’est un acte qui nous demande si peu, mais qui apporte tant. Pour moi, c’est l’acceptation, l’encouragement et le non-jugement des autres. Ce sont les principes fondateurs du Yoga. Je tente de m’y accrocher le plus possible, de les appliquer tout en recherchant constamment ma légitimité. C’est plutôt sain me semble-t-il de ne pas toujours se sentir légitime. Tout du moins de se poser la question. C’est faire preuve d’humilité. C’est faire preuve de vulnérabilité. C’est faire preuve d’humanité.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout