Rechercher

12 mai 2022, L'âme d'enfant



L'âme d'enfant


J’admire la capacité qu’ont les enfants à percevoir le monde,

Ils apprécient la beauté dans ses recoins les plus rusés,

L’idylle imaginaire aux tons d’insouciance vagabonde,

Ils expérimentent par le jeu pour trouver leur propre vérité.


Les enfants sont d’une justesse stupéfiante,

Ils sont intelligents par leur sensibilité emphatique,

Les bras tendus vers les âmes sécurisantes,

Pour s’autoriser à divaguer entre la réalité et le fantastique.


Les enfants nous enseignent bien plus que nous le pensons,

Ils transpercent les cœurs par leur humanité communicative,

Les visages différents sont source d’admiration,

Alors que l’adulte trouve la différence limitative.






Les enfants observent les adultes toujours pressés,

Accablés par des préoccupations sérieuses,

Animés par un objectif qu’ils ont eux-mêmes oubliés,

Troquant la simplicité pour l’ascension contagieuse.


Les enfants comprennent que les adultes vivent sur leur petit monde,

Si petit qu’ils négligent l’évidence de partager le même,

Si instantané qu’ils s’actionnent pour ne pas perdre une seconde,

Alors que la beauté d’un rien demande du temps pour qu’on l’aime.


Les enfants réaniment notre innocence particulière,

Là où les désirs sont désordres,

Les parts d’ombres deviennent jeux de lumières.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout